Les députés de l’UDPS siégeant à l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, ont fait don d’un siège social à leur parti. En réaction, la fédération de Lubumbashi a rejeté l’offre, qu’elle considère de « cadeau empoisonné ».

D’après Bruno Tshibangu président fédéral a.i de l’UDPS Lubumbashi interrogé par politico.cd, le bâtiment offert est en conflit judiciaire. « Les fameux députés n’ont jamais intéressé le président fédéral de l’UDPS/Lubumbashi, à ce don empoisonné. Ils sont anarchistes. » a-t-il déploré.

« Nous attendons l’offre nous promise en bonne et due forme par l’honorable Danis Banza d’ici à la fin de ce mois » a ajouté Bruno Tshibangu.

D’un autre son de cloche au sein de l’UDPS Lubumbashi, le siège offert, est un bâtiment pris par voie de location par les députés pour servir de lieu de travail aux structures formelles statutairement reconnues et les structures informelles venant en appui aux activités du parti.

« Il n’ y a pas un quelconque refus du siège par la fédération. Ce sont les mauvaises langues qui veulent saper l’image du parti .» a soutenu Alain Kabundi Kami chargé de la communication de la jeunesse de l’UDPS à Lubumbashi.

A noter qu’à Lubumbashi, la Fédération de l’Union pour la Démocratie et le progrès social parti cher au président Félix Tshisekedi, n’a toujours pas de siège social bien identifié en tant que tel.

Junior Ngandu | Politico.cd◼