Le député national élu du territoire de Lubero (Nord-Kivu) a formulé des nouvelles propositions pour endiguer la maladie à Virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Pour lui, Il faut des nouvelles stratégies pour renforcer le travail des équipes de riposte.

Il propose notamment la mise en place d’une seule coordination de riposte contre Ebola et une nouvelle approche de communication sur le terrain.

L’ancien gouverneur du Nord-Kivu souhaite aussi que l’armée soit associée dans la lutte contre cette maladie en détruisant toutes les poches de résistance alimentées par les miliciens mai-mai encore actifs dans la région. Parmi ses proposition, il émet le voeu de voir toutes les autorités de base de la partie touchée par cette maladie être impliquées.

C’est par exemple tous les chefs de quartiers, des avenues dans les villes et tous les chefs de villages dans les territoires de provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Aux fils et filles du Nord-Kivu et de l’Ituri qui se sont laissés trompés par les groupes armés et qui empêchent les équipes de la réponse à la maladie à virus Ebola de cesser avec leurs attaques qui n’avantagent à rien la région et de collaborer étroitement avec ces équipes sanitaires pour qu’”ensemble nous puissions éradiquer définitivement cette épidémie” conseille le député national Julien Paluku Kahongya.

Merveilles Kiro Politico.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *