25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 27, 2020
Publicité

Kasaï Central : le Gouverneur Martin Kabuya remet des armes rendues par des ex-Kamuina Nsapu aux autorités militaires

Le Gouverneur du Kasaï Central, Martin Kabuya Mulamba Kabitanga a procédé ce vendredi 19 juillet 2019 à la remise officielle au commandement du secteur opérationnel Grand-kasaï des armes volontairement rendues par les anciens membres de la milice Kamuina Nsapu.

La cérémonie qui s’est déroulée au camp général Bobozo fait suite aux appels à la reddition lancés par les autorités aux insurgés de déposer les armes et se confier à la délégation des experts chargés des opérations de désarmement, démobilisation et réinsertion qui séjourne à Kananga ,chef-lieu du Kasaï Central.

A cette occasion, le général Gaby Botswane, commandant secteur opérationnel grand-kasaï rappelant le statut de “zone post-conflit” de la province, a sollicité de l’autorité provinciale l’intensification des sensibilisations à travers les territoires pour une prise de conscience collective afin de mettre fin à l’esprit des conflits, promouvoir la paix et booster le développement de la province.

Pour le Gouverneur Martin Kabuya, la cérémonie marque le retour de la paix en province. Cependant, ceux qui traînent le pas, un message d’autorité leur a été lancé.

J’encourage ceux qui hésitent encore à retourner dans la vie civile et invite ceux qui traînent le pied à s’exécuter sans délai, faute de quoi, ils seront contraints et ne s’en prendront qu’à eux-mêmes ” a-t-il indiqué.

Martin Kabuya lance par ailleurs un appel aux différents organismes de coopération à pouvoir appuyer le gouvernement provincial dans la mise en place d’un programme de démobilisation, désarmement, réinsertion et réintégration d’ex-miliciens.

le numéro 1 du Kasaï Central a tout de même assisté à une deuxième cérémonie de la destruction des munitions calibres 12 communément appelées cartouches zéro – zéro saisies par le service de sécurité de la province.

Le gouverneur a fustigé cependant les trafics illicites des munitions et des drogues comme le chanvre; comportement qui, selon lui contribue à l’insécurité.

Serge Sindani | POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join