Richard Muhindo, Philippe Bundya et Romy Yadunia, six ans après leur enlèvement par les présumés ADF, l’Ong Médecins Sans Frontières s’inquiètent et reste sans nouvelle d’eux.

Ces agents de MSF ont été enlevé le 11 juillet 2013 alors qu’ils se rendaient en mission d’évaluer les besoins médicaux à Kamango, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Quatre d’entre eux ont été kidnappés durant l’attaque. Un des membres de l’équipe enlevé avait réussi à s’enfuir le 29 août 2014 lors des opérations militaires menées contre les ADF par les forces armées.

L’organisation poursuit toujours ses recherches afin d’obtenir la libération de leurs trois employés. Tout de même, Médecins Sans Frontières saluent les efforts et l’aide qu’apportent les autorités pour le dénouement de cette situation.

Rappelons que dans cette zone, de multiples groupes armés sont reste actifs et ils causent un climat de terreur.
Hormi l’équipe des Médecins Sans Frontières, des centaines de personnes ont disparus et restent en déplacement.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD