Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, mai 26, 2020
DRC
2,297
Personnes infectées
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
1,893
Personnes en soins
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
337
Personnes guéries
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min
DRC
67
Personnes mortes
Updated on 26 May 2020 à 5:19 5 h 19 min

Haut Uele: écarté du Gouvernement provincial par Christophe Nangaa, le CACH s’engage à mener une farouche opposition

Le lundi dernier, Christophe Nangaa, Gouverneur de la province du Haut Uele a recemment publié la liste des membres de son gouvernement composé de dix ministres, et six commissaires. Dans cet exécutif provincial, on retrouve huit ministres FCC et deux de la coalition Lamuka. Il n’y a aucun membre de Cap pour le Changement dans cet gouvernement pourtant membre d’une même coalition avec le FCC.

Cette situation n’a pas laissé indifférente les représentants de cette plateforme politique.
Ils sont montés au créneau pour fustiger du fait de n’avoir pas été prise en compte dans le gouvernement provincial.

« Cet agissement de méfiance et de manque de considération jetant le discrédit et humiliation sur le CACH est de nature à détruire la coalition FCC-CACH.
Vu cet état de chose, le CACH rejette en bloc ce gouvernement fantoche, passible de toutes manipulations et le CACH s’arrange à mener une farouche opposition avec l’ensemble de la population
», dit la déclaration signée lundi dernier par le CACH Haut-Uele dont une copie nous est parvenue.

Par ailleurs, les délégués de CACH dans le Haut Uele ont demandé au président Félix Tshisekedi, président de la République, de se réserve le droit de tirer toutes les conséquences politiques y afférentes au regard des tenants et aboutissants de ce comportement qui selon eux, frisent le non respect de l’accord de coalition de gestion entre le FCC et CACH.

Notons que pareille situation s’est passée dans la province du Haut-Katanga où le Gouverneur Zoé Kabila a nommé seulement les membres du FCC dans son gouvernement. Idem aussi pour le Kasaï, la seule province dirigée par CACH où aucun membre du FCC n’a été nommé dans l’exécutif provincial.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...