25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 27, 2020
Publicité

“Ce sont les pays voisins, à savoir le Rwanda et le Burundi qui nourrissent la population du Sud-Kivu, cela doit finir”, proclame Vital Kamerhe à l’ouverture de la cérémonie de “Mubande”

La cérémonie de bénédiction des semences dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu, dite “Mubande” s’est ouverte ce dimanche 07 juillet. Les activités se sont déroulées au stade Mafundwe.

A l’ouverture, une messe œcuménique a été célébrée devant le mwami de Ngweshe Pierre Ndatabaye Weza 3 et plusieurs autres invités de marque, des Bagweshe et devant le Directeur du chef de l’État, Vital Kamerhe.
La première partie de cette cérémonie a été marquée par la reconnaissance des héritiers des chefs des villages décédés il y a longtemps, avant l’actuel Mwami.

Selon les Bangweshe, le “Kubonwa” est une occasion pour ce peuple de partager les valeurs culturelles entre les anciennes générations et les nouvelles.

Au cours cette activité, le Mwami Ngweshe Ndatabaye Weza III a exhorté les Bangweshe à travailler pour l’intérêt de Ngweshe et de Walungu en général et initier des activités génératrices des revenues, afin d’améliorer les conditions de vie de ses ressortissants.

Présent à la cérémonie, Vital Kamerhe, fils du terroire a pour sa part condamné la dépendance alimentaire que connais la province du Su-Kivu ce dernier temps. “Aujourd’hui ce sont les pays voisins, à savoir le Rwanda et le Burundi qui nourrissent la population Sud-Kivutienne, cela doit finir. Nous allons nous investir dans l’agro-pastorale afin de lutter contre l’insécurité alimentaire en République Démocratique du Congo”, a rassuré Vital Kamerhe.

Le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est engagé pour l’amélioration des conditions socio-économiques et les mines vont aider pour relancer le secteur agricole; a-t-il ajouté.

Le « Mubande » est une cérémonie traditionnelle du royaume du bushi qui qui consiste à benir les semences en vue d’une saison culturale fructueuse et qui garantie l’alimentation de communautés locales.
Cette cérémonie est organisée une fois l’an est à sa troisième édition.

Certains notables u milieu renseignent que suite aux guerres à répétition, cette tradition avait été suspendue pour de raison sécuritaire et c’est en 2017 qu’elle a été relancée en 2017, sous la houlette du Mwami Sa Majesté Pierre Ndatabaye Weza 3.

Cette troisième édition a été marquée par la participation de plusieurs invités à l’instar de deux rois, dont celui venu du Mali et l’autre du Ghana, le président de l’association nationale des chefs coutumiers du Congo, les rois venus d’autres provinces de ma RDC.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd

- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join