La cérémonie de bénédiction des semences dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu, dite “Mubande” s’est ouverte ce dimanche 07 juillet. Les activités se sont déroulées au stade Mafundwe.

A l’ouverture, une messe œcuménique a été célébrée devant le mwami de Ngweshe Pierre Ndatabaye Weza 3 et plusieurs autres invités de marque, des Bagweshe et devant le Directeur du chef de l’État, Vital Kamerhe.
La première partie de cette cérémonie a été marquée par la reconnaissance des héritiers des chefs des villages décédés il y a longtemps, avant l’actuel Mwami.

Selon les Bangweshe, le “Kubonwa” est une occasion pour ce peuple de partager les valeurs culturelles entre les anciennes générations et les nouvelles.

Au cours cette activité, le Mwami Ngweshe Ndatabaye Weza III a exhorté les Bangweshe à travailler pour l’intérêt de Ngweshe et de Walungu en général et initier des activités génératrices des revenues, afin d’améliorer les conditions de vie de ses ressortissants.

Présent à la cérémonie, Vital Kamerhe, fils du terroire a pour sa part condamné la dépendance alimentaire que connais la province du Su-Kivu ce dernier temps. “Aujourd’hui ce sont les pays voisins, à savoir le Rwanda et le Burundi qui nourrissent la population Sud-Kivutienne, cela doit finir. Nous allons nous investir dans l’agro-pastorale afin de lutter contre l’insécurité alimentaire en République Démocratique du Congo”, a rassuré Vital Kamerhe.

Le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est engagé pour l’amélioration des conditions socio-économiques et les mines vont aider pour relancer le secteur agricole; a-t-il ajouté.

Le « Mubande » est une cérémonie traditionnelle du royaume du bushi qui qui consiste à benir les semences en vue d’une saison culturale fructueuse et qui garantie l’alimentation de communautés locales.
Cette cérémonie est organisée une fois l’an est à sa troisième édition.

Certains notables u milieu renseignent que suite aux guerres à répétition, cette tradition avait été suspendue pour de raison sécuritaire et c’est en 2017 qu’elle a été relancée en 2017, sous la houlette du Mwami Sa Majesté Pierre Ndatabaye Weza 3.

Cette troisième édition a été marquée par la participation de plusieurs invités à l’instar de deux rois, dont celui venu du Mali et l’autre du Ghana, le président de l’association nationale des chefs coutumiers du Congo, les rois venus d’autres provinces de ma RDC.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd