Le commissariat provincial de la police nationale congolaise de l’ituri vient d’être renforcer en effectifs déployés à territoire de Djugu pour les dernières opérations de ratissages contre les assaillants qui gâchent la liberté de vivre aux habitants de cette partie du pays.

Ils sont au-moins 200 policiers venus de Kinshasa la capitale congolaise pour soutenir ses actions de la PNC/ Ituri.

L’information a été livrée samedi 06 juin par le commissaire général adjoint en charge des opérations et renseignements de la police nationale congolaise qui séjourne à Bunia pour mission d’inspection des troupes policières.

« Notre objectif est de pacifier Djugu, de remettre de l’ordre, sécuriser la population et ses biens, bien sûr ensemble avec les FARDC pourvu que les déplacés reviennent dans leur milieu et la vie continue comme au par avant » a souligné à la presse le commissaire divisionnaire Philémon Patience Yav.

Ce haut gradé de la PNC a tout de même indiqué que les matériels de garde et d’autres renforts notamment des jeeps land cruseur seront bientôt remis à cette police pour la pacification de Djugu et le retour imminent des déplacés qui vivent ces jours dans des conditions inhumaines.

Notons qu’au cours d’une attaque des miliciens en début du mois de juin , au moins 3 policiers étaient tué à 25km de Bunia.

L’armée qui mènent des opérations rigoureuses à ces miliciens a déploré pour sa part l’absence de la police dans plusieurs entités de Djugu déjà sous leur contrôle jadis occupées par ces disciples de Mr Ngudjolo.

Serge Sindani | POLITICO.CD