Nord-Kivu: la police encadre sans incident la marche contre l’insécurité à Goma

La société civile du Nord-Kivu a été reçu par le gouverneur à l’intérim du Nord-Kivu Feller Lutahichirwa Mulwahale ce lundi 11 mars. C’était après une marché pacifique à circuit fermé parti du rond point Signers

Les manifestants encadrés par la police sont allés jusqu’au bureau du gouverneur pour déposer leur mémorandum qui dénonce l’insécurité grandissante dans la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo.

La société civile du Nord-Kivu a profité de l’occasion pour dénoncer les tueries par balles et machettes de plus de 25 personnes à moins d’un mois seulement dans les quartiers Ndosho,Katoyi Mugunga et dans le territoire de Nyiragongo.

La société civile du territoire de Nyiragongo a à son tour, réclamé l’installation du chef de la chefferie de Bukumu.
Dans le mémorandum, la société civile de Goma et Nyiragongo ainsi que les mouvement de pressions (LUCHA, FILIMBI,…) ont exigé le départ sans conditions du maire de la ville qui “à la place de rassurer la sécurité de sa population, profère des injures aux personnes exigeant leurs droits de sa part”. 

Ces structures exigent également le départ de l’inspecteur provincial de la police accusé d’avoir monnayé les services de la police.

La société civile a aussi demandé le départ de auditeur militaire supérieur près la cours qui est pointé du doigt dans le relâchement des suspects arrêtés après avoir commis des crimes.

Feller Lutahichirwa, gouverneur àll’intérim de la province du Nord-Kivu a promis aux manifestants qu’il prendra soin de transmettre les recommandations à qui de droit notamment au président de la République, les commandants de la police et des Forces armées de la République.

Merveilles Kiro |POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.