La RDC vers la création d’une base de données unique pour tous les véhicules au pays
Lors de ces échanges, il s’est agit de la présentation d’un projet de création d’une base des données nationale répertoriant tous les véhicules et leurs propriétaires.

” Ce projet a pour but d’interconnecter les institutions intervenant dans le secteur de la sécurité et de la prévention routière” rapporte la vice-primature de l’intérieur et sécurité sur sa page officielle Facebook.

“Nous avons présenté au vice-Premier Ministre ce que nous avons déjà fait dans les domaines des assurances et des impôts. Egalement, un autre projet particulier visant à créer un portail informatique pour la Police nationale congolaise (PNC) afin de mettre à la disposition de nos services de sécurité un outil informatique qui soit à la hauteur de leur mission”, a déclaré le directeur général de Syntell RDC, Olivier Bundu à l’issue de l’entretien poursuit la même source.

Pour sa part, Henri Mova Sakany a promis de s’impliquer pour la réussite de ce projet.

Si une partie d’internautes salue cette décision qui contribuera à la lutte contre l’insécurité occasionnée par l’usage criminel des véhicules, d’autres voient dans cet innovation une multiplication de tracasseries de la part des agents de service de roulage à ‘lendroit des propriétaires d’engins roulant.

La ville province de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo est confrontée aux enlèvements facilités par l’usage de véhicules aux vitres teintées et par les taxis aux heures nocturnes. C’est suite à la recrudescence de ces actes criminels que la mairie de Kinshasa a lancé une grande opération de décoration à la couleur jaune de tous les taxis et taxis-bus ainsi que leur numérotation.

Fiston MAHAMBA

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Comment Nangaa a définitivement flingué ses machines!

Si la Commission électorale comptait sur l’expertise britannique pour imposer une légitimité internationale en faveur des machines à voter très contestées au pays, c’est désormais chose perdue.

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…