l'info en continu

Pas des sessions extraordinaires dans quatre provinces, faute d’argent!

- Publicité-

Dans une lettre adressée aux présidents des Assemblées provinciales de la Tshopo, de l’Ituri, du Bas-Uele et du Haut-Uele, le ministre de l’intérieur, Evariste Boshab, annonce l’impossibilité de la tenue des sessions extraordinaires, faute d’argent. 

Dans la lettre ci-dessous, dont Politico.cd s’est procuré une copie, le ministre Evariste Boshab déclaré que « la situation financière actuelle ne permet pas l’organisation de la tenue des sessions extraordinaires » dans ces provinces nouvellement créées.

- Publicité-

« Aussi, je voudrais vous proposer d’attendre purement et simplement les sessions ordinaires qui vont s’ouvrir bientôt » propose-t-il, avant de poursuivre: « c’est une position de sagesse qui ne fait que traduire le principe selon lequel un tien vaut mieux que deux tu en auras »

CpfTww1XgAA0F6p

 

- Publicité -

2 Commentaires

  1. mais le un la est ou parceque ces provincettes ont ete crees sans tenir compte des previsions budgetaires pour l’exercice 2015 comment vont-ells fonctionner,il te revient de justifier l’executin budgetaire 2015 et nos soldes indumenta ponctionnees par le ninistere de l’interieur et securite.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :