La pluie qui s’est abattue sur la capitale congolaise a causé des dégâts dont le bilan n’est encore provisoire.

La police nationale congolaise a dans sa ronde noté plusieurs morts dont 3 ( une dame et deux enfants) sur l’avenue Bea-Pumbu II au quartier Salongo, dans la commune de Lemba. Des morts causées par des inondations qui ont par la même occasion emporté une maison d’habitation.

Toujours dans la commune de Lemba mais au quartier Livulu cette-fois ci, la direction provinciale de la PNC compte plusieurs morts, plusieurs maisons emportées à la suite des glissements de terre. Non loin du complexe scolaire Elimo Santu, non loin du rond-point Intendance, la route menant vers l’Universite de Kinshasa a été coupée par une tête d’érosion. 

Le bourgmestre de la commune de Lemba quant à lui dresse un bilan de 15 morts : “la situation est un peu dramatique. Jusqu’à cet instant précis, en plus de 15 corps sans vie que nous avons ramassés, il y a des dégâts matériels importants“, a déclaré Jean Nsaka.

Il a affirmé que “nous continuons de faire la ronde et d’enregistrer les différentes informations d’abord sur les pertes humaines et ensuite, les dégâts matériels“.

À l’ouest de Kinshasa, dans la commune de Mont-Ngafula, le bourgmestre Tryhon Woobin a déjà compté environ 17 morts.

“Il y a l’eau de pluie qui est venu envahir toute une famille”, explique le bourgmestre qui affirme avoir “compté 6 morts et il y a encore des corps qui sont sous la terre”.

“Nous sommes en train de chercher à déterrer les morts vers Masanga-Mbila et Kindele”, annonce Tryphon Woobin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *