Très tôt le matin, l’opposant qui a paradé mercredi dans les rues de la ville est d’abord allé présenter ses civilités à l’Archevêque de Bukavu, Mgr François-Xavier Maroy. Après un entretien de près d’une heure, Moïse Katumbi s’est par la suite rendu à l’Hôpital général de référence de Bukavu. Il a notamment visité les patients, dont certains étaient retenus depuis plusieurs mois, faute de paiement de soins.

Le Dr Mahese Ghislain, médecin directeur adjoint, qui a visité les lieux à l’opposant congolais, fait savoir que Moïse Katumbi a payé les factures de tous ces patiens. Il s’est dit satisfait de la présence de l’opposant congolais, “ Le président en regardant, en écoutant, il nous donnait déjà quelques pistes de solutions. Il n’est pas non plus resté insensible aux demandes des patients, vous l’avez tous suivi, il a accepté d’alléger la facture de ceux qui ont des problèmes ici et nous sommes très contents pour ça et lui remercions, » a-t-il dit.

Nous sommes très heureux. Et ce qui était surprenant, est que dès la première minute il nous donnait des avis stratégiques et franchement ça m’a épaté  parce qu’effectivement des solutions, il en faut en terme durable“, a-t-il expliqué.

Le leader de la coalition Ensemble s’est par la suite rendu à « Ek’Abana », un centre d’encadrement des enfants délaissés et ceux accusés de sorcellerie. Là-bas, il a eu un moment d’échanges et de recueillement avec les enfants qui y vivent. « Nous devons prodiguer des conseils à ces parents irresponsables, que l’avenir d’un enfant dépend d’une famille. Ils n’ont pas cherché à naître. Parmi eux, il y a peut-être le futur président de la République, des médecins, des scientifiques… » a-t-il dit en sortant des lieux.

Katumbi est arrivé à Bukavu mercredi dans le cadre de sa tournée dans l’Est de la République démocratique du Congo, entamée depuis samedi à Goma, en passant par Beni et Butembo dan sle Nord-Kivu. L’opposant congolais est attendu prochainement à Bunia, dans la province de l’Ituri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *