Le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement ( PPRD) entamme deux journées d’évaluation de ses structures le mardi 22octobre 2019 à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut Katanga. Il sera question au cours de ces assises, de finaliser les réformes des structures au sein du parti, deux ans après la révision de son statut.

Plusieurs personnalités du parti sont déjà sur place à Lubumbashi depuis dimanche 20 octobre 2019 et l’on annonce aussi l’arrivée ce lundi 21 octobre dans la capitale du cuivre d’Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du parti. Il va animer une matinée politique où il fera un état de lieu actuel de ce parti, grand perdant des élections de 2018.

Le thème des assises de ce parti qui s’ouvrent dans quelques heures est “Evaluation de la marche du PPRD dans le contexte institutionnel actuel.”

Notons que le PPRD depuis sa création le 31 mars 2002 a toujours été dirigé par un secrétaire général. Il y a eu notamment Vital Kamerhe, Evariste Boshab et Ramazani Shadary.

Il sera lieu de mettre en place de nouvelles structures du parti dont le président national qui sera inévitablement le sénateur à vie Joseph Kabila Kabange. Conformément aux nouveaux statuts du parti, il présidera le congrès « organe suprême du parti », le bureau politique et le conseil national.

Le bureau politique du PPRD, qui a notamment pour mission de « concevoir, orienter et décider la politique générale » sera également présidé par le président du parti qui sera « secondé par le vice-président qui le remplace en cas d’empêchement”. Ce dernier sera probablement désigné au cours de ce congrès.

Hormis le président et le vice-président, le bureau politique composé d’un secrétaire permanent et de ses adjoints sera aussi connu. Le poste est actuellement occupé par Emmanuel Ramazani Shadary. Il y a des fortes chances qu’il soit maintenu à ce même poste.

S’agissant de ses adjoints qui sont déjà membres au sein du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba, ils seront également remplacés. Le cas de Willy Ngopoos, Willy Bakonga et Jacqueline Penge.

Autre innovation, c’est la nomination d’un secrétaire exécutif national par territoire de chaque province, sauf dans les territoires qui sont représentés dans le gouvernement et autres institutions de la République.

Ces assises ont une grande importance pour ce parti d’autant plus qu’elle fixera une nouvelle ligne directrice dans un contexte où le parti n’est plus à la tête de la République démocratique du Congo.

Toutefois, le PPRD est le parti ayant la majorité des députés au parlement et aux assemblées provinciales.

Thierry Mfundu