C’est en début de soirée que Félix Tshisekedi a quitté Kinshasa pour les Etats-Unis, d’où il revenait à peine il y a quelques jours. Cette visite n’est pas encore officiellement été annoncée par la Présidence congolaise. Mais plusieurs sources attestent n’avoir pas été préalablement au courant de ce déplacement.

Aux Etats-Unis, des proches du président affirment que Félix Tshisekedi a une réunion avec des dirigeants du PAM. Mais d’autres affirment par ailleurs que “c’est une visite privée.” La porte-parole adjointe du président Tshisekedi, Tina Salama, a de son côté, fait savoir qu’il s’agit d’une tournée qui amènera le Chef de l’Etat congolais, outre les Etats-Unis, au Japon et en Russie. Felix Tshisekedi ira au Japon à l’intronisation du nouvel empereur nippon, “qui l’avait invité personnellement lors de son dernier passage à Yokohama au sommet de la TICAD”, explique-t-elle à Radio Okapi.

Visite à la suite du crash?

Ce déplacement aux Etats-Unis intervient alors qu’une polémique enfle au pays à la suite du crash d’un avion militaire, tuant des proches du président congolais. Alors que le premier communiqué annonçait 8 personnes à bord, seulement trois corps des victimes ont été ramenés à Kananga, dans le centre de la République démocratique du Congo, et gardés dans une morgue de la Mission de l’Onu (Monusco).

L’Antonov accidenté avait quitté Beni (province du Nord-Kivu, est) jeudi pour Kinshasa et avait perdu tout contact avec le contrôle aérien 59 minutes après son décollage. L’avion opéré par l’armée assurait la logistique d’un déplacement du président congolais Félix Tshisekedi.

Huit personnes avaient pris place à bord de cet avion-cargo dont deux Russes, selon l’ambassade de Russie en RDC. « Les recherches pourront prendre plus de jours. L’accès au site de l’accident est très difficile, puisqu’il faut acheminer des engins lourds pour déterrer la carcasse afin de retrouver d’autres corps », a déclaré un membre de la cellule de crise mise en place par les autorités congolaises après le drame.

Félix Tshisekedi revenait d’une tournée aux Etats-Unis fin septembre, où il avait notamment pris part à une Assemblée générale de l’ONU, effectuant par la suite plusieurs déplacements dans le pays de l’oncle Sam. Ce nouveau voyage, qui plus est privé, étonne à Kinshasa.

La Russie aussi étonne

Mais c’est également l’autre déplacement du président vers la Russie qui surprend. Toujours selon Tina Salama, le présient Tshisekedi s’y rend du 22 au 24 octobre pour participer au sommet Russie Afrique. Par ailleurs, toujours autour de cette affaire de crash d’avion, des rumeurs ont couru dans la presse russe sur la présence supposée de l’oligarque russe et proche de Vladimir Poutine, Evguéni Prigojine dans cet avion. Mais l’ambassade de Russie à Kinshasa a assuré que seuls deux Russes figuraient parmi les victimes et dit attendre la fin des opérations de recherche avant tout autre commentaire officiel.

Selon des informations concordantes, les deux pilotes russes de l’Antonov de la présidence congolaise avaient des passifs lourds. Leurs noms ont été communiqués par l’ambassade de Russie. Le premier s’appelle Vitaly Shumkov, brièvement arrêté en Thaïlande en 2010, accusé de transporter 30 tonnes d’armes nord-coréennes. Son compatriote, Vladimir Sadovnichy, a été condamné en 2011 au Tadjikistan à 8 années et demi de prison pour trafic, après avoir traversé illégalement la frontière depuis l’Afghanistan avec son Antonov 72 pour le compte d’une société enregistrée dans les îles Vierges britanniques.

Les spéculations de la presse russe, l’olligarque Evguéni Prigojine était sensé renontrer le président Félix Tshisekedi à Beni, mais que la rencontre n’avait pas lieu. Par ailleurs, à en croire le très sérieux média britannique The Guardian, Prigozhin serait l’homme du Kremlin en Afrique. Sa mission: “faire de l’Afrique une zone d’influence russe”. “Son travail comprend entre autres la sécurisation de l’or au Soudan, des minéraux en Mauritanie et des diamants du Congo“, affirment nos confères.

1 comment

  1. un bien mal acquis ne profite jamais il doit comprendre le sale tour qu’il joue à la république maintenant sa vie ne sera que dans les airs pas de tranquilité .c’est le prix à pays.

Comments are closed.