3 corps des victimes du crash de l’antonov de la logistique présidentielle enterrés auparavant à Kole au Sankuru, lieu du crash, ont été déterrés et amenés par l’équipe de recherche hier mardi à Kananga à bord d’un hélicoptère de la MONUSCO annonce la mission onusienne en RDC.

« Ils ont été enterrés à la sauvette par les habitants du village Okoto, lieu où l’antonov a connu le crash. Nous les avons déterré et sont gardés à la morgue de la Monusco ici à Kananga. Ils n’ont pas encore été formellement identifiés car entièrement décomposés », affirme un membre de l’équipe de l’équipe de recherche.

La meme source ajoute que « d’autres corps pourraient être ramenés ce mercredi ».

Arrivé hier mardi à Kananga, le ministre de la défense nationale Aimé Ngoy Mukena, s’est rendu ce mercredi sur le lieu de l’accident pour se rendre compte de l’avancement des recherches et de l’enquête.

Notons qu’officiellement, huit personnes ont péri dans cet accident, 4 membres de l’équipage, trois gardes du corps de Félix Tshisekedi et son chauffeur principal.

Le président de la République Félix Tshisekedi et son épouse ont rendu visite hier mardi aux familles des victimes dans la commune de Limete et de Kinshasa.

Sur place, les recherches continuent ainsi que l’enquête.

Thierry Mfundu