Le président congolais Félix Tshisekedi est arrivé dimanche soir (heure de Kinshasa) à New York où il doit participer, pour la première fois depuis son élection, à une Assemblée générale de l’ONU.

Après sa visite officielle de 3 jours en Belgique, le président de la République est arrive dimanche 22 septembre à New York pour prendre part à la 74e assemblée générale des Nations-unies qui cette année va être axée sur le climat.

Le chef de l’État a rejoint ses équipes composées notamment de 4 gouverneurs de provinces. Il s’agit de Carly Nzanzu Kasivita du Nord-Kivu, Jean Bamanisa Saidi de l’Ituri et Kabuya Mulamba Kabitanga du Kasaï central et Théo Ngwabije Kasi du Sud-Kivu.

Bien que cela n’est pas révélé, visiblement les 4 gouverneurs qui ne pourront rentrer qu’ en début du mois d’octobre sont ceux dont leurs provinces sont menacées par l’épidémie d’Ebola et l’activisme des groupes armés.

Félix Tshisekedi tiendra pour la première fois un discours devant l’Assemblée générale de l’ONU. Dans une interview ce week-end, le Chef de l’Etat congolais a déjà donné le ton, en se disant plutôt favorable à ce que la mission de l’ONU en RDC reste au pays, contrastant avec la volonté de l’ancien pouvoir.