Les membres du gouvernement Ilunga Ilunkamba vont participer ce vendredi 13 septembre 2019 à la cité de l’union africaine à leur premier conseil des ministres après la nomination par le Président de la République, puis l’investiture par l’Assemblée nationale.

Le premier conseil presidé par le présidentde la République Félix Tshisekedi 9 mois après son investiture à la tête de la RDC.

Au cours de ce conseil des ministres issus de la coalition FCC-CACH, le Président de la République va rappeler la mission assignée à ce premier Gouvernement sous son règne.

Il sera aussi question de donner quelques orientations sur la bonne conduite des affaires du pays avec pour objectif des résultats à impact visible dans le quotidien des congolais

Sur la table du gouvernement, plusieurs dossiers restent pendants d’autant plus que l’urgence s’impose dans certains cas comme le déraillement du train dans la province du Tanganyika qui a fait une dizaine des morts et plusieurs blessés.

Il y a également la situation des réfugiés congolais rentrés d’Angola livrés à eux-mêmes au Kasaï Central et au Kasaï.

Plus de 200 maisons incendiées du quartier Nyamugo le 10 septembre 2019 à Bukavu et les sans abris qui en resultent, constituent aussi un des dossiers urgents de l’heure.

À travers le pays, il y a plusieurs problèmes qui se posent dont la question d’insécurité à l’Est du pays, la lutte contre la maladie à virus Ebola dans le Nord-Est, la rougeole et la maladie Konzo au Kasaï et Kwango, l’avancement des chantiers des infrastructures et la paie des enseignants et les frais fonctionnement des écoles publiques pour la matérialisation de l’enseignement gratuit.

Le gouvernement doit aussi s’atteler au cours de conseil des ministres à s’activer pour l’élaboration du budget 2020 qui sera débattu à la session parlementaire du mois de septembre.

Il sied de rappeler que ce conseil des ministres se tient dans un contexte de polémique lié au dossier de 15 millions de USD dont la question ne sera pas débattu lors de ce conseil.

Notons que le compte rendu sera lu par Jolino Makelele, le nouveau ministre de la communication.

Thierry Mfundu