Du haut de sa grandeur de Directeur de cabinet du président de la République Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe refuse de donner du poids à “un petit complot inutile et mal monté”, contre sa personne. Au cours d’une interview accordée à Jeune Afrique, l’ancien président de l’Assemblée nationale s’est limité à réaffirmer qu’il n’y a jamais eu détournement de 15 millions de dollars et son nom n’a jamais figuré dans un rapport des inspecteurs financiers.

Laissez-moi vous dire pour commencer que mon nom n’apparaît pas dans le rapport de l’IGF“, a-t-il répondu sèchement à Jeune Afrique.

Et de poursuivre, “ il n’y a pas eu de détournement. Ces 15 millions là proviennent d’une ligne de crédit de 100 millions qui avait été ouverte par le ministère de l’économie. Il s’agit d’une décote et c’est une opération régulière. D’ailleurs, lorsque l’IGF a porté plainte auprès de l’inspecteur général de la brigade contre les crimes économiques, celui-ci a classé le dossier. C’est bien la preuve qu’il n’y a pas eu de détournement “.

Jusqu’ici, la question demeure. Où sont alors passés les 15 millions de dollars? Et une autre, avant une réponse à la première. À qui revient la tâche d’indiquer la destination de ces 15 millions? Pas au Directeur de Cabinet du Chef de l’État qu’est Vital Kamerhe a-t-il fait comprendre.

Cet argent n’a pas disparu et le ministre de l’économie qui a autorité sur le comité de suivi des prix pétroliers, pourra vous l’expliquer “, a-t-il répondu.

Dès lors, nos micros sont tendus au ministre de l’économie sortant : où sont passés les 15 millions de dollars monsieur le ministre?

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *