Des centaines de personnes sont descendues dans les rues ce matin à Lubumbashi, au sud-est de la République démocratique du Congo pour protester contre des attaques xénophobes dont les Congolais sont victimes en Afrique du sud depuis dimanche dernier.

Répondant à l’appel des mouvements citoyens, des centaines de personnes sont descendues dans les rues ce matin pour manifester contre des attaques xénophobes en Afrique du Sud, dans les rues de Lubumbashi, ville congolaise où la majorité des Congolais vivant du côté de Pretoria sont originaires.

Des militants du mouvements LUCHA, mais également ceux d’autres organisations et associations ont calmement marché pour appeler les autorités congolaises à prendre des mesures de rétorsions contre l’Afrique du Sud. Des dizaines des personnes ont campé devant le Consulat de l’Afrique du Sud dans la ville.

D’autres par contre se sont attaquées à des intérêts d’origines sud-africaines dans la ville. Nos journalistes ont vu des personnes pillé un magasin de la chaîne des prêts à porter, MR PRICE (Mister Price) dans la ville, emportant veloutements et biens.

La police congolaises s’est également déployées pour protéger la plus part de bâtiments représentant des intérêts de Pretoria dans la ville.

Depuis dimanche, des sud-africains sont descendus dans les rues, à l’appel de plusieurs mouvement nationalistes, prenant en chasse les étrangers vivant sur leur sol. Selon des sources concordantes, au moins 5 personnes sont mortes dans ces attaques, toutes des étrangers. Un congolais aurait également été tué, lynché par des sud-africains.