Les attaques xénophobes en Afrique du Sud n’ont pas laissé indifférentes les populations de Kinshasa dont une grande communauté réside au pays de Mandela.

Pour ce, une centaine d’entre-eux a manifesté ce jeudi 05 septembre devant l’ambassade de l’Afrique du Sud en RDC située sur l’avenue Ngongo Lutete dans la commune de la Gombe. Sur les calicots, on pouvait lire: ” we are all Africans-Nous sommes tous fils de Mandela,” etc.

On pouvait aussi entendre des chansons hostiles au régime de Cyrille Ramaphosa.

Ils ont tenté en vain de forcer l’entrée de l’ambassade et la police qui a encadré la foule, les a dispersé après quelques heures de manifestation. Si la foule était calme à Kinshasa, ce n’est pas le cas a Lubumbashi où l’on a compté 2 blessés.

Plusieurs mouvements associatifs des jeunes dont la LUCHA ont organisé ce jeudi 05 août 2019, un sit-in devant le consul de l’Afrique du sud, situé sur le boulevard Lumumba (Arrêt Nzambe Malamu).

Tout était parti du petit marché des souliers usagers (marché Eureka), situé non loin de la chaine Malaika, Radiotélé. Les marchands de ce petit marché, les motards (taximan moto) se sont joints à l’appel du mouvement citoyen Lucha, de manifester pacifiquement contre les attaques xénophobes en Afrique du sud.

Arrivés sur le lieu, les manifestants ont brûlé les pneus, s’en est suivi des jets des pierres, qui ont causé plusieurs dégâts dont les casses de fenêtres du bâtiment abritant le consulat.

Au même moment vers le centre-ville, des actes de pillage d’une manifestation spontanée qui s’est créée, ont été signalés dans un magasin d’habillement situé sur boulevard Laurent Désire Kabila coin Lomami, supposé appartenir à un citoyen sud-africain.

Thierry Mfundu