Réunie ce samedi 31 août 2019, la Conférence des Présidents des Regroupements politiques du FCC s’est penché sur le scandale sexuel qui implique le Gouverneur et Vice gouverneur à propos d’un présumé viol qui a eu lieu dans la résidence du Gouverneur.

Pour ce, le Front commun pour le Congo informe qu’à dater de ce jour qu’il a retiré totalement sa confiance et son soutien politique au gouverneur et vice gouverneur du Kongo Central.

Par conséquent, le FCC demande aux concernées de présenter immédiatement leurs démissions.

Le FCC demande par ailleurs aux institutions compétentes chacunes en ce qui les concernent d’assumer pleinement leurs responsabilités.

Considérant que ce comportement va à l’encontre des valeurs prônées par le FCC. Après débat et délibération, le FCC dénonce et condamne fermement ce scandale dans lequel sont impliqués les plus hautes autorités de la province. Le FCC informe l’opinion qu’à dater de ce jour, le FCC a retiré totalement sa confiance et son soutien politique au gouverneur et vice gouverneur du Kongo-Central. Par conséquent, le FCC demande aux concernés de présenter immédiatement leur démission” peut on lire dans la déclaration du FCC.

Rappelons que l’exécutif provincial du Kongo central est impliqué dans un scandal sexuel qui a suscité des fortes tensions dans la province durant toute cette semaine.

Thierry Mfundu