Un peu comme pour démentir le retard dans la formation du gouvernement du fait de non représentativité des femmes et des jeunes, le secrétaire permanent du PPRD affirme que son parti sera représenté dans l’exécutif par plus 80% de nouvelles figures. Emmanuel Shadary s’est ainsi exprimé, en marge de la clôture ce 16 août 2019, du séminaire sur le leadership à l’intention des militants et cadres à la Funa.

« J’ai confirmé au cours de la fin de formation des membres du PPRD aujourd’hui à la fédération de Kinshasa_Funa, que le Parti, au prochain gouvernement annoncé, aura plus de nouvelles figures; soit 80% dont les jeunes et les femmes. » a précisé le dauphin de Joseph Kabila et candidat malheureux aux dernières élections pour le compte du Front commun pour le Congo.

Si l’annonce du secrétaire permanent du PPRD venait à se confirmer, le renouvellement de la classe politique avec la participation des jeunes et des femmes deviendrait bien réelle.

« La jeunesse est au centre de nos préoccupations selon l’idée fondamentale de notre Parti. C’est dans la même logique que j’ai tenu une réunion avec celle du PPRD sur le quota leur réservé au prochain gouvernement central Ilunkamba .» avait soutenu Emmanuel Shadary au cours d’une précédente rencontre.

Alors que le premier gouvernement sous l’ère Tshisekedi se fait toujours attendre depuis plusieurs mois, la première mouture proposée par le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a été décalée par le Chef de l’État. A son tour le Chef du gouvernement à retourné les listes lui déposées aux coordinateurs du CACH et FCC pour rectification et conformité aux critères imposés pour les personnes ministrables.

Junior Ngandu | Politico.cd◼