Le premier cas positif a été confirmé en ville de Goma depuis ce dimanche 14 juillet. Le sujet de 46 ans d’âge est un pasteur d’une église de Bukavu mais qui étaient partie à Butembo en mission pastorale ou il a été
affecté et suivait des soins. Encore Malade, ce pasteur a voyagé à bord d’un minus bus de Butembo jusqu’à Goma en passant par Kanyabayonga,Kiwanja et OPRP qui sont les points de contrôle de la maladie à Virus Ebola.

Selon le ministère de la santé, le chauffeur du bus et les 18 autres passagers du bus à bord du quel ce malade a pris place ont été identifiés et seront vaccinés à partir de ce lundi 15 juillet.

« Sur le trajet entre Butembo et Goma, le bus est passé par 3 points de contrôles sanitaires, à savoir
Kanyabayonga,Kiwanja et OPRP. Lors des contrôles, il ne semblait pas présenter des signes de la
maladie. A chaque point de contrôle, il a écrit des noms et prénoms différents sur les listes de voyageurs indiquant probablement sa volonté de cacher son identité et son état de santé
» indique
le communiqué du ministère de la santé.

« La compagnie de transport a fait preuve d’un grand professionnalisme en ayant un registre des
voyages des voyageurs et en mettant ce registre à la disposition des équipes de ripostes pour identifier tous les passagers du bus. Le chauffeur du bus et ainsi que les 18 autres passagers ont été identifiés et leur vaccination commencera (seront vaccinés) dès ce lundi 15 juillet 2019

Le ministère de la santé qui appelle la population de Goma à respecter scrupuleusement les mesures de préventions pour que cela soit possible de faire en sorte que ce cas d’Ebola détecté à Goma ne soit qu’un cas sporadique qui ne cause pas des nouvelles flambées épidémiques.

Merveilles Kiro/Politico.cd

1 comment

  1. Je souhaite prompte guérison à toutes ces personnes atteintes de ce malin virus qui poursuit dangereusement son bonhomme de chemin. On est ensemble

Comments are closed.