Après avoir pris acte de son auto-exclusion, ou son exclusion du FCC, l’ancien ministre du plan déroule un plan médiatique dans lequel il ne fait aucun cadeau à ses frères, ou ex-frères, de la famille politique de Joseph Kabila, Front Commun pour le Congo. C’est plutôt une “chute aux enfers” certaine du clan Kabila que Modeste Bahati Lukwebo prédit avec certitude.

Dans une interview accordée à Lalibre Afrique, le président de l’AFDC-A projette les conséquences de son divorce avec Joseph Kabila qui selon lui seront en sa faveur et nuisible à son désormais ancienne autorité morale.

 “Certains nous poussent à poursuivre notre combat. D’autres nous disent qu’au PPRD certains craignent que la montée en flèche de l’AFDC soit le début de leur descente aux enfers. Ce qui est certain, c’est qu’avec le départ de l’AFDC du FCC ; la charpente va s’écrouler”, a-t-il déclaré.

A inoffensif, Bahati Lukwebo entend se battre à la chambre haute où le candidat président du sénat du PPRD Leonard She Okitundu a perdu face à Léon Kengo Sa Dondo en 2007, pour faire tomber l’autre choix de Joseph Kabila, Alexis Thambwe Mwamba.

Nous ne quémandons rien. On n’a pas peur. On va participer à cette compétition. L’opinion publique est de notre côté. Bien sûr, ce n’est pas elle qui va voter pour le président du Sénat mais les sénateurs et nous avons bon espoir”, a lancé Modeste Bahati Lukwebo.

Selon lui, son départ du FCC renforce déjà le CACH de Félix Tshisekedi même lorsque l’AFDC-A n’a pas encore adhéré à cette plateforme. Et si elle adhérait, ça sera la révision des rapports de force entre FCC et CACH, jusque dans la composition du nouveau gouvernement.

De toute façon, de facto, en quittant le FCC, on renforce Cach. UDPS et Cach, ce sont 47 députés, si nous devions envisager une association, tout serait à revoir, y compris certains équilibres dans la composition du futur gouvernement. Mais nous n’en sommes pas encore là. Nous avons repris notre liberté par rapport au FCC, nous nous sentons véritablement libérés et d’autres vont suivre… Vous verrez”, a-t-il projeté

2 comments

  1. Pr. Bahati Lukwebo Modeste sait ce qu’il fait, c’est un intellectuel. si les grands hommes du fcc se retirent comme Katumbi, Lukwebo,… donc il y a un ça ne va pas au sein de ce regroupement.
    tout ce que je moi est qu’il y ait un équilibre politique.
    aussi FCC devrait aussi trouver un poste pour calmer les ambitions du professeur, chose qui n’était pas faite. conséquence, les ambitions primes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *