4 Chefs d’État se sont réunis le 12 juillet dans la capitale angolaise Luanda. Il s’agit du congolais Félix Tshisekedi, de l’ougandais Yoweri Museveni, du rwandais Paul Kagame et de leur hôte Joã Lourenço.

Au cours de leurs échanges, “les Chefs d’États se sont félicités des conclusions du 12e sommet extraordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement de l’Union africaine, tenu le 7 juillet 2019 à Niamey, République du Niger, consacrée exclusivement au lancement de la partie opérationnelle de la Zone de Libre-échange continentale africaine, laquelle offre de nouvelles perspectives pour l’intégration économique du continent“.

Mais cette intégration a un prix : la paix et la sécurité. Ainsi, les 4 chefs d’État ont également ” souligné l’importance d’un dialogue permanent, franc et ouvert, qui devrait-être renforcé tant au niveau bilatéral entre les États de la sous-région tant au dans le cadre multilatéral, pour la consolidation de la paix et de la sécurité, en tant que principe fondamentale de l’intégration économique “.

A ce stade, les chefs d’État se sont félicités du climat de paix qui règne dans la région des Grands Lacs, malgré quelques étincelles dans l’air entre le Rwanda et l’Ouganda, auxquels il a été recommandé de recourir aux voies légal pour résoudre leurs différends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *