Une vidéo dans laquelle le Président de la République pointé un doigt accusateur sur l’arbitre du match des Léopards contre le Madagascar circule depuis peu sur les réseaux sociaux. Une énième vidéo tournée par les propres services de la présidence congolaise qui le montre accusant l’arbitre d’un match. Encore une bourde à mettre à l’actif des membres du personnel au service du premier président de l’alternance démocratique en RDC.

Une situation qui date depuis le 22 janvier 2019, date de l’investiture du Président. Plusieurs scénarios qui s’en sont suivis laisseraient croire à l’hypothèse d’un complot en interne, qui viserait à ternir l’image du Chef de l’Etat si l’on en croit Papy Tamba, communicateur du FCC. Ces scénarios s’accumulent autant et laissent à penser que l’on est soit en face des amateurs, soit des personnes mal intentionnées.

Que se passe-t-il à la plus haute institution de notre pays?

S’il n’y a pas des vidéos, il y a autant d’erreurs de communication et la mauvaise gestion de l’image du Chef continuent defrayer la chronique. Les communicateurs de la présidence servent au public des recettes potables qui n’incarnent pas souvent le prestige que confère le titre du président de la république. Félix Tshisekedi est obligé de fois à user de son charme naturel et du marketing direct pour aborder les différents contextes dans lequel il doit incarner les valeurs de la République.

Récemment, des documents jugés confidentiels, des correspondances portant la signature de la haute hiérarchie et les secrets d’État fuitent dans les réseaux sociaux à un rythme vertigineux. Et pourtant ils doivent restés dans des fardes ou des enveloppes étiquetées “secret défense” ou “confidentiel” et seulement connus par un cercle restreint des collaborateurs.

Depuis hier, une autre polemique enfle dans les réseaux sociaux à propos d’une photo du président de la république à l’aéroport de Niamey lors de son retour du 33e sommet de la francophonie. Celle-ci le montre avec sa veste de travers avec sa chemise blanche.
On aurait cru à un canular de mauvais goût ou à l’oeuvre d’un paparazzi qui n’aime pas le président.
Loin s’en faut, on nous apprend qu’elle est l’oeuvre de ses propres services.

“Doit on s’inquiéter?” s’interroge Papy Tamba.

Une conversation téléphonique du Président de la république avec nos Léopards, les encourageant après notre victoire contre le Zimbabwe, a de nouveau défrayé la chronique. Dans cette vidéo, on voit le président de la République à côté d’une dame non identifiée et dans un environnement non sécurisé a aussi suscité des questionnements.

Tous ces faux pas doivent au plus haut point interpellé ceux qui ont la charge du service présidentiel de son cireur, au tailleur, en passant par le coiffeur jusqu’au Directeur de cabinet. Tous doivent contribuer à donner de la présidence une hauteur qui amenera tout le pays dans la même direction.

Thierry Mfundu

3 comments

  1. Papy Tamba, tu reviens encore? va a Kingakati decortiquer l’accoutrement de ton “guru”. Ton temps viendra, tu rendras des comptes; t’inquietes!

  2. Votre article contient beaucoup de vérités que plusieurs personnes n’aiment pas entendre. Pourtant, vous avez parfaitement raison. La communication du président Tshisekedi pose énormément de problèmes. Tout le monde se demande si les personnes qui ont été recrutées, sont passées par un casting. Apparemment non. Félix Tshisekedi se vends lui-même. Il faut qu’il fasse un toilettage…

  3. Felix TSHISEKEDI a démystifie la fonction présidentielle. Vous étiez habitué à un président casanier! Quand MACRON prend un selfie avec les joueurs de l’équipe de France c’est pas un pêché! Le service de communication de la présidence bosse bien! laissez le travailler!

Comments are closed.