Dans une déclaration lue à la presse ce samedi 06 juillet par la présidente du groupe parlementaire AFDC et alliés, Néné Nkulu, “au nom des élus de l’AFDC”, une frange d’élus de la plateforme politique coordonnée par Modeste Motinga a fait savoir qu’elle s’aligne sur le choix du FCC, Thambwe Mwamba à la présidence du Sénat, afin de respecter le mot d’ordre de son autorité morale Joseph Kabila.

Selon ces députés et sénateurs, l’AFDC et alliés a porté la candidature de Modeste Bahati Lukwebo au sein du FCC. Maintenant que les présidents des regroupements politiques membres du FCC ont porté leur choix sur Alexis Thambwe Mwamba, “étant disciplinés, nous n’avons pas d’autre choix que de nous plier à la décision de la haute hiérarchie de notre famille politique le FCC”, a déclaré Nene Nkulu.

Désireux de diriger une institution importante de la RDC : primature, présidence de l’Assemblée nationale ou celle du sénat, Bahati Lukwebo a vu ses ambitions étouffées par sa famille politique le FCC avec la désignation d’Alexis Thambwe Mwamba du PPRD candidat président du sénat, après que ses camarades Sylvestre Ilunga Ilukamba et Jeannine Mabunda aient déjà occupé respectivement la primature et la présidence de l’Assemblée nationale.

Modeste Bahati Lukwebo a ainsi décidé de faire cavalier seul vers la présidence du sénat, en s’appuyant sur son regroupement politique AFDC et alliés et affronter ainsi Alexis Thambwe Mwamba aux prochaines élections du Bureau de la chambre haute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *