Dans un communiqué de presse adressé au chef de l’Etat Félix Tshisekedi et au peuple congolais à l’occasion du 59e anniversaire de la RDC, le Président de la République angolais, João Lourenço, a déclaré que son pays va mettre tout en oeuvre pour promouvoir la coopération entre les deux.

“Je voudrais saisir cette occasion pour dire que le pouvoir exécutif que je dirige et moi-même avons mis tous nos efforts, capacités et moyens à notre portée, pour ne pas gaspiller, avec le ferme engagement de votre part et de la part des institutions congolaises, l’énorme source de collaboration entre nos deux pays afin de promouvoir et d’intensifier la coopération à tous les niveaux pour le développement de la République d’Angola et de la République démocratique du Congo,” annonce le chef d’État angolais.
Il a aussi félicité Félix Tshisekedi pour cette date d’importance capitale.

João Manuel Goncalves Lourenço note que les événements historiques de la République démocratique du Congo et du peuple congolais sont partagés avec enthousiasme par le peuple angolais.
Ce qui selon lui, augure pour la RDC d’importantes réalisations dans tous les domaines de la vie nationale congolaise. “Cela peut stimuler le progrès et contribuer à la transformation de votre immense potentiel de ressources en richesse matérielle afin d’améliorer les conditions de vie de la population“, assure-t-il.

Le président angolais estime que la situation de la RDC intéresse particulièrement les Angolais, qui selon lui, suivent de près les réalisations des Congolais et qui sont préoccupés par la situation difficile dans laquelle ils se trouvent toujours. C’est pourquoi il soutient que “seules une action de solidarité commune et la combinaison des efforts peuvent contribuer à l’instauration d’un climat de paix, de stabilité et de sécurité dans chacun de nos États et au niveau de notre sous-région“.

Pour ce, le président angolais a souhaité la plus haute santé et la plus grande prospérité pour le peuple congolais.

Thierry Mfundu

1 comment

  1. J’ai rien à saluer d’abord, le discours du président angolais dans lequel, les plus forts arguments d’un développement de l’Afrique et du sous région sont trouvent leurs place. Mais que ce là soit mise en œuvre, que même là population de DILOLO en particulier trouve aussi profit, car ce le coin qui subit fortement la carence du carburant et des aliments de première nécessité dont ils dépendent toujours de l’angola.

Comments are closed.