La police a usé de gaz lacrymogène aujourd’hui à 10h00 pour disperser la foule venue assister à la marche de Lamuka aux côtés de Martin Fayulu et Adolphe Muzito, a-t-on appris par Steve Kivuata, un des communicateurs de Lamuka.

La scène se passe au niveau du Marché de la Liberté dans la commune de Masina à Kinshasa.

Venus donner le go de la marche de Lamuka programmée ce 30 juin, Martin Fayulu, Adolphe Muzito et leurs collaborateurs dont Prince Epenge, Steve Kivuata, Nico Mayengele et Mike Mukebayi ont été empêchés d’avancer par la police qui a établi un dispositif sécuritaire à côté du chantier de construction du saute mouton situé vers l’arrêt Bitabe.

La police est en train de pourparler avec les leaders de Lamuka pour leur demander de rentrer chez eux.
Jusqu’ici, aucun leader du MLC n’a été aperçu sur place. Pour Steve Kivuata, la marche aura bel et bien lieu malgré le gaz lacrymogène.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *