Les léopards ont choisi le jour de l’indépendance de leur pays “30 juin 2019” pour empocher leur première victoire de cette 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations Égypte 2019. Une victoire obtenue contre les Warriors du Zimbabwe par 4-0.

Une belle victoire des fauves congolais alors que le pays célèbre son 59e anniversaire de son indépendance. Kes Léopards ont arraché leur première victoire au stade du 30 juin du Caire situé sur l’avenue Lumumba.

Une simple coïncidence dira-t-on mais est il que le chemin qui separe la réalité de la coïncidence est très subtile.

Jonathan Bolingi, celui qui a ouvert le compteur but des Congolais après avoir hérité un ballon mal renvoyé par le deuxième gardien zimbabwéen Chipezeze juste au début de la rencontre. C’est la 4e minute de jeu.
Cédric Bakambu corse l’addition avant la pause.
Le joueur africain le plus cher bénéficiera d’une passe excentrée de Djo Issama pour marquer aussi sur une frappe excentrée. 2-0 à la mi-temps.

Les protégés de Florent Ibenge mettent la pression après le rétour de la pause. Ils parviennent à marquer deux autres buts. D’abord Bakambu sur un penalty à la 65e minute après une autre faute du gardien Chipezeze sur le numéro 9 congolais.

Le quatrième but est l’œuvre de Britt Assombalanga à la 83e. 4-0 score de la partie.

Avec cette victoire, les Léopards se retrouvent comme 2ème meilleur troisième derrière la Guinée ( 4 points) et devant l’Afrique du Sud( 3 points mais avec 1 seul but marqué )

Thierry Mfundu