Malgré la décision du Gouverneur Gentiny Ngobila d’interdir leur manifestation prévue le dimanche 30 Juin pour du respect du jour de l’indépendance, la coalition Lamuka persiste et signe: la marche aura bel et bien lieu.

C’est assurément la déclaration de Fidèle Babala à l’issue d’une réunion avec le gouverneur de la ville de Kinshasa ce vendredi 28 juin, « qui selon lui aurait dû avoir eu lieu avant la lettre de non prise d’acte ».
Le coordonnateur provincial de la coalition Lamuka annonce n’est pas être d’accord avec la décision du Gouverneur.

« Nous ne sommes pas d’accord avec le gouverneur qui interdit une manifestation alors qu’il n’a pas le pouvoir de le faire », a déclaré Fidèle Babala au sortie de la réunion avec Gentiny Ngobila. Et de poursuivre: « Jusqu’à preuve du contraire, maintenir la marche et faire un rapport (aux leaders de la coalition) jusqu’à ce qu’il y ait un rapport contraire ».

Faisant fi de la sacralité de la date du 30 juin, Fidele Babala soutien que « c’est suite à une contestation que les pères de l’indépendance ont pu » l’obtenir.
Et d’ajouter que « L’indépendance signifie une certaine liberté, c’est ce que nous allons exiger pour que la volonté du peuple soit respectée dans ce pays ».

Notons qu’au cours de la réunion de sécurité tenue à l’hôtel de ville de Kinshasa, le Gouverneur de la ville a demandé à la police de sécuriser la ville et d’éviter tout débordement. “Aucune activité n’est prévue ce dimanche et le peuple est appelé à célébrer l’indépendance dans la médiation,” a rappelé le numéro 1 de la ville.

Thierry Mfundu

1 comment

  1. Bjr! Vous voyez quand on triche, on évite d’être appréhendé. C’est le cas de bénéficiaires de cette nommination tant au niveau présidentiel qu’au niveau gouvernoral en passant par le niveau des députés. Le FCC et CACH manifeste la peur de perdre tout ça, voilà ils éxigent l’annulation de marche du 30 juin. Le peuple est pret à recuperer son bien. Alors écartez vous, tika nzela.

Comments are closed.