Après avoir constaté des violences et insécurité à répétition dans la province de l’Ituri, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) veulent en finir une fois pour toute.

C’est depuis le 21 Juin que les opérations militaires destinées à éradiquer les groupes armés pour mettre fin à la violence et l’insécurité en Ituri ont lancé l’opération “Zaruba Ya Ituri”.

Dans u communiqué rendu public le jeudi 27 juin par le porte parole des Fardc, Kasonga Cibangu Léon -Richard, l’objectif poursuivi dans cette démarche est de mettre hors état de nuire le groupe armé Ngudjolo dont le quartier général avancé était situé au village IYOLO, groupement WALENDU PITI, dans le territoire de DJUGU.

Selon le même source, les militaires congolais avaient réussi à conquérir et contrôler totalement les axes LAUDJO-LADEJO et IYOLO, après des violents affrontements. Les forces congolaises ont aussi acquis la forêt de WAGO fief de ces hors -la- loi, à-t-on appris.

Selon le bilan provisoire, 17 personnes ont été neutralisées, une capturée et quatre armes AK 47 récupérées.

Le porte parole précise que, du côté des forces loyalistes, deux militaires ont été grièvement blessés et pris en charge directement par les structures médicales présentes .

Armel Langanda/Politico. cd