« J’endosse la responsabilité de toutes nos fautes et te demande pardon pour tout abus de pouvoir contre les faibles, pardonne nous aussi de n’avoir pas été de bons gérants de toutes nos richesses que tu nous a données», ces sont les mots du Chef de l’État Félix Tshisekedi à l’occasion de la Journée Nationale d’Action de Grâce tenue ce dimanche 23 juin au stade des martyrs.

Avant tout, Félix Antoine Tshisekedi a commencé sa prière en citant un passage de la bible (2 Chroniques 7:14) devant plusieurs milliers des personnes de toutes confessions religieuses venues au cours de la dite célébration.

Ce passage stipule: ” si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, -je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son péché.”

Dans sa prière, le Chef de l’État a demandé pardon pour « tous les péchés commis par le peuple et ses dirigeants ».

« Je confesse mes péchés, ceux de mon peuple et ceux commis par les autres sur le sol de mon pays. Pardonne nous d’avoir donné ta place aux hommes, en les adorant comme des dieux. Pardonne nous pour le culte de la personnalité ancrée dans toutes les couches de notre société. Au nom de toutes les autorités anciennes comme présentes, je te demande pardon pour le sang des innocents qui a été versé intentionnellement ou par de simples erreurs »,a t-il déclaré devant plusieurs milliers de personnes.

Il a également évoqué la mauvaise gouvernance ainsi que les fautes commises les responsables politiques.

Vers une journée annuelle d’action de grâce nationale

Félix Tshisekedi a également proposé qu’une réflexion doit être engagée pour l’instauration d’un jour destiné à « rendre grâce à Dieu » une fois par an. « L’initiateur, c’est le Chef de l’État qui a voulu réunir l’ensemble de tous les enfants de Dieu.

Puisqu’il faut le dire, nous nous réunissons avec tout le monde, chrétiens, musulmans, des kimbanguistes ainsi que tous les enfants de Dieu pour rendre grâce à Dieu pour tout ce qu’il a pu faire pour nous », avait dit à Aimé Mulumba, chargé de communication de l’organisation.
Plusieurs serviteurs de Dieu et des officiels ont répondu présents à ce grand rendez vous avec le Seigneur.

Maman Marthe Kasalu, épouse du feu Tshisekedi Wa Mulumba et mère de Félix Tshisekedi a aussi pris part à ce culte ainsi que Denise Nyakeru, première dame de la RDC.

Thierry Mfundu

3 comments

  1. Que le tout puissant seigneur Jésus Christ notre sauveur puis écoute nos prières à fin Que nous sont peuple nous puissions témoigner ça grâce sur notre pay.qu’il garde encore longtemps notre chef d’État qu’il lui ajouter sage et intelligence pour qu’il puisse bien diriger c’est beau et grand pays🇨🇩

  2. Le FCC n’était pas la pourquoi?
    Il demande un pardon implicite puis qu’il avait volé le pouvoir de quelqu’un .
    Comme pour qu’il sout alese , il doit renoncer à son pouvoir .
    Il doit savoir qu’il a différence entre un brugant et un voleur .

  3. La dignité de l’homme c’est le travail. Le peuple CONGOLAIS en a marre de discours de politiciens qui ne donnent pas des résultats sur leur aspirations. On doit remettre la pendule à zéro. On doit réformer le pays sur tout le plan. Dieu a créé la justice pour l’équilibre humaine. On ne peut pas pardonner un criminel, on doit le juger et le punir. Si non on créera une société de hors la loi. Mettons nous ai travaille. Le travaille pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *