A travers sa ligue des jeunes, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) fédération de Lubumbashi, fustige sa non représentativité dans le gouvernement provincial du Haut-Katanga. Elle appelle ainsi à la correction de ce qu’elle considère comme erreur, étant donné la coalition existante entre le FCC et le CACH.

Pour faire entendre sa voix, la ligue des jeunes/UDPS, a saisi le président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga. Elle formule la demande de ” recomposition de l’équipe gouvernementale du Haut-katanga ” dont l’investiture est prévue avant le 30 juin 2019.

Pour le chargé de communication de la ligue des jeunes UDPS, Alain Kambidi Kani qui signe la lettre, il est inadmissible que le parti présidentiel puisse être absent de l’exécutif rendu public par le gouverneur Jacques Kyabula. Il exhorte ainsi l’organe délibérant à ne pas investir ce gouvernement qui frise de la provocation pure et simple de la population en général et de la base de l’UDPS en particulier.  

La JUDPS qui appelle sa base au calme, fait toutefois cette mise en garde ” laisser passer l’investiture de ce gouvernement monocolore, revient à admettre que l’Assemblée provinciale serait complice de l’exclusion de l’UDPS dans la coalition FCC-CACH, et serait mise pour responsable de toutes les conséquences politiques qui en découleraient ” prévient la jeunesse du parti cher à Félix-Tshisekedi.

Adrien Ambanengo | Politico.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *