Les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques “deviennent incontournables”, soutient Denise Tshisekedi au lancement officielle des activités de STEM DRC de la professeure Sandrine Ngalula Mubenga.
Les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques, les STEM, deviennent incontournables” dans la société,” a déclaré la première dame invitée de marque de cette cérémonie. Et ce , “au regard de leur influence actuelle dans nos communautés en ce qu’elles façonnent notre vie quotidienne“, a déclaré l’épouse du chef de l’Etat, dans un discours distribué par ses services , mais qui n’a pas été lu.

STEM DRC a lancé officiellement ses activités en République démocratique du Congo (RDC) ce mercredi au centre interdiocésain de Kinshasa pour encourager les étudiants congolais à “commencer ou à poursuivre” leur cursus scolaire ou universitaire dans les facultés des sciences, technologies, de ingénierie et des mathématiques.

Encourager les initiatives comme celle qui nous rassemble ce jour, est la voie à suivre. J’ai bien peur qu’il n’y en ait pas plusieurs. Nous avons l’obligation de soutenir les filles et les élèves issus de milieu modeste, à embrasser les STEM et ainsi contribuer à l’avenir de notre beau pays“, a poursuivi Nyakeru.

J’aime imaginer que le futur de notre jeunesse est assuré. Pour ce faire, il est plus qu’urgent que nous puissions nous mettre au travail et investir dans l’éducation des plus jeunes. J’attire notre attention, l’attention des décideurs politiques, des opérateurs économiques et sociaux, de tous et de chacun, afin de soutenir et multiplier ce genre d’initiative et de contribuer à atteindre un plus grand nombre de candidats qui se trouve éparpillé dans nos différentes provinces“, a- t- elle ajouté.

Première à soutenir l’initiative : l’épouse du président de la République. Cette année, sa fondation compte financer l’octroie de 45 bourses dont 20 exclusivement réservées aux filles. Plusieurs autres personnalités ont participé à cette cérémonie dont André Alain Atundu, porte parole du FCC et Raymond Tshibanda, ancien ministre des affaires étrangères.

TBM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *