Mécontents des propos tenus par le député Charles Nawej à l’endroit du président de la république, les combattants de l’UDPS fédération de Lubumbashi étaient dans la rue lundi 11 juin 2019. À leur arrivée à l’Assemblée provinciale, ils ont déposé un mémo au président de cet organe délibérant. Freddy Kashoba qui a bien reçu les manifestants a proposé à ces derniers la somme de 10.000$ pour assurer leur transport retour.

Face à l’offre de cette cagnotte, les militants ont réservé une note de non recevoir. ” il a tenté de nous corrompre ” laissent-ils entendre.

Cette affaire de 10.000$ a eu grand échos à Lubumbashi. Si sa largesse est considérée de tentative de corruption, le président de l’Assemblée provinciale ne l’entend pas de cette oreille. ” Je ne suis pas corrupteur” a-t-il réagi ce mercredi 12 juin 2019.

Pour Freddy Kashoba, son initiative allait dans le sens de calmer la foule face aux actes de vandalisme.

Le président de l’organe délibérant du Haut-Katanga, regrette que son geste soit interprété autrement. Freddy Kashoba ne comprends pas comment l’octroi de 10.000 $ de transport aux combattants pour qu’ils retournent sans casses, fasse de lui un corrupteur. ” C’était en pleine journée devant tout le monde ” s’est-il défendu.

Ce mercredi 12 juin 2019, le calme est revenu à Lubumbashi, au lendemain des troubles survenus dans la ville en marge de la marche des partisans de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social. Cette manifestation a fait état des dégâts matériels importants notamment au PPRD dont le siège a été saccagé.

✍ Junior Ngandu | Politico.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *