Ces sont des jeunes du quartier plateau médical avenue cabine qui après l’assassinat d’au-moins 5 personnes par un militaire incontrôlé de la garde républicaine ,ont saccagé le bureau provincial du parti du peuple pour la reconstruction et le développement situé près du marché central de Kisangani.

Fournitures du bureau , des machines , des drapeaux et des effigies de ce parti cher à l’ex-président Joseph Kabila ont été saccagés , pillés et d’autres brûlé à l’endroit même.

D’autres manifestants se sont pris à la dévastation des vitres du dit bureau avant d’y pénétrer.

Ces jeunes en manifestions se sont rendu d’abord à l’Assemblée provinciale de la Tshopo avec une dépouille mortelle avant de s’attaquer aux autres institutions provinciales.

Nous sommes en colère contre la mort de nos voisins et nous nous apprenons aux biens de Kabila parce-que sont ces soldats dits de la garde républicaine qui ont commis ces forfaits. Nous demandons leurs désarmement immédiat“, a dit un manifestant à POLITICO. CD

Le militaire incivique qui a commis ces forfaits a été arrêté et tué du coup par ses compagnons d’arme.
Plusieurs manifestants saluent cet acte.

Serge Sindani | POLITICO.CD