Il est 13h00 à Kinshasa, une forte tension regne actuellement aux abords de la cour constitutionnelle dans la commune de la Gombe ce jeudi 13 juin. Plusieurs militants de Lamuka sont venus protester contre l’invalidation de leurs députés.

Alors que depuis hier un sit in était organisé sur place, la marche des mamans de Lamuka est venue grossir leurs rangs.

Plusieurs pneus ont été brûlés et la route barricadée. Ils scandent des chansons hostiles aux responsables de l2 cour constitutionnelle et contre le président Félix Tshisekedi et l’ancien président Joseph Kabila.
“Euh Félix ateki mboka pona bokonzi eeeeh” chantent ils à tue-tête.

La police y veuille au grain pour éviter des débordements.

On remarque la présence des plusieurs députés Lamuka invalidés dont Daniel Nsafu, Jean Goubald, ados Ndombasi, Daniel Mbau, etc.

La situation se dégrade de plus en plus et l’on craint des débordements.

Entre-temps, d’autres petits groupes arrivent peu à peu.
Pour rappel, la coalition Lamuka a lancé hier mercredi 12 juin un appel à des actions pacifiques pour dénoncer l’invalidation des mandats des deputés Lamuka par la cour constitutionnelle.

TBM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *