La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé des résultats sans appel pour le candidat du Mouvement de Libération du Congo (MLC) à Kinshasa, l’avocat Raphaël Kibuka. Selon la CENI, ce dernier était le 4ème meilleur élu de la ville, avec 26.802 voix.

Mais Kibuka a eu un réveil difficile le lundi. La Cour Constitutionnelle a rendu ses arrêts dans les contentieux électoraux, notamment pour la capitale congolaise. A la surprise générale, Sylvie Ingele est validée à la place de l’élu du MLC. Nul ne sait alors les raisons de ce revirement spéculaire. Car en effet, selon les mêmes résultats de la CENI, Mme Ingele, la fille de l’ancien ministre Ingele Ifoto, membre éminent de la coalition de Joseph Kabila, n’a récolté que 649 voix à l’issue des législatives.

Sylvie Ingele, une proche d’un juge de la Cour

En effet, la liste MLC dans le district du Mont-Amba (Kinshasa) a réalisé 40.751 voix tandis que la liste ABCE, le regroupement de Mme Ingele, n’a réalisé que 5.048 voix. “Il se dégage clairement que la Cour Constitutionnelle par magie a conclu que l’honorable Raphaël KIBUKA qui a fait 42 fois plus des voix que Mme Sylvie INGELE devra sortir pour être remplacé par elle“, explique un cadre du parti de Jean-Pierre Bemba.

Incroyable mais vrai, l’honorable Raphaël KIBUKA KIA KIESE , le meilleur élu du MLC sur toute l’étendue de la République avec 26.802 voix , vient à la surprise générale , d’être invalidé par la chambre IV au profit de SYLVIE INGELE , qui est en réalité l’amie intime de la fille du président de la chambre IV, le juge UBULU“, fait savoir une source à POLITICO.CD.

Mme Ingele, qui est également juge, proche d’un juge de la Constitutionnelle, est restée injoignable aux appels de POLITICO.CD. Néanmoins, les décisions de la Cour Constitutionnelle ont provoqué une vive colère dans le pays. Le parti de Bemba, qui a perdu 8 de ses députés sur les 22, annonce une manifestation pacifique la semaine prochaine, appelant la Cour à revenir sur ses décisions qualifiées de politiques.

Par ailleurs, l’opposition congolaise compte à ce stade 33 invalidés sur 113 députés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *