Les “combattants” de l’UDPS fédération de Lubumbashi ont marché ce mardi 11 juin 2019. Après avoir arboré les grandes artères de la capitale cuprifère, ils ont chuté à l’hémicycle du bâtiment du 30 juin siège de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga.

Surplace au parlement provincial, les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ont fustigé le comportement du bureau de l’Assemblée Nationale qui a violé la constitution en débattant des ordonnances signées récemment par le président Félix Tshisekedi.

Pour ces membres du parti présidentiel, la coalition FCC-CACH n’est pas sincère. À les entendre parler, il faut divorcer de cette alliance contre nature.

En marge de cette marche, de pneus ont été brûlés et une ambiance inhabituelle a été observée au bâtiment du 30 juin. La police est intervenue pour limiter les dégâts et faire régner l’ordre.

Junior Ngandu | Politico.cd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *