La polémique enfle autour de dernières présidentielles des nominations à la tête de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) et de la Générale des Carrières et des mines (Gecamines) gagne la représentation nationale. Où la plénière de ce vendredi 7 juin s’est penchée sur le dossier.

En effet, le député Léon Mondole, intervenant par motion incidentielle, a demandé à la plénière de l’Assemblée nationale de formuler une recommandation par laquelle on demanderait au président de la République, Félix Tshisekedi, de rapporter ces ordonnances des nominations des animateurs de la Société Nationale des Chemins de Fer et de la Gecamines.

Dans son argumentaire, cet élu a fait savoir que ces ordonnances ne sont pas contresignées par le Premier ministre. De plus, a-t-il enchaîné, ces ordonnances ont été prises sans avoir été délibérées en Conseil des ministres.

« Ces ordonnances controversées doivent être rapportées parce que ne respectant pas les prescrits de la Constitution et des lois de la République », a dit en substance le député Mondole.

Dans la foulée, il a demandé à ses collègues de faire pression pour que le gouvernement soit investi avant le 15 juin parce que, a-t- il justifié, la coalition FCC-CACH a prouvé son incapacité d’évoluer ensemble.

Dans la suite du député Mondole, c’est Henri-Thomas Lokondo, élu de Mbandaka, qui a informé la plénière de la signature d’une nouvelle ordonnance sur les mêmes nominations, laquelle serait contresignée par Bruno Tshibala, Premier ministre sortant.

« Chers collègues, je vous annonce qu’il y a eu une nouvelle ordonnance que le chef de l’État a signée. Cette fois-là avec le Premier ministre intérimaire, Bruno Tshibala. C’est-à-dire que nos observations ont été entendues. Mais là, c’est encore plus grave parce que nous ne sommes pas sortis de l’inconstitutionnalité. Bruno Tshibala a signé l’ordonnance comme Premier ministre tout court et non comme Premier ministre intérimaire, ce qui est encore plus grave », a fait observer l’élu de Mbandaka Thomas Lokondo.

Augustin Kinienzi/Politico.cd

3 comments

  1. Vs étiez habitué à de pots-de-vin pour soutenir kabila et jamais contesté ses farfelues nominations et autres documents nuisibles. Fatshi lui n’en a pas et taisez-vous, les corruptible. Habituez vs à normal.

  2. Le peuple congolais à besoin de la formation d’un gouvernement et pour permettre au président de la République de réaliser ses projets de société commis promis lors de sa campagne alors tous ses tralala on a pas besoin faite diligence pour que nous avancions et non perdre notre temps . La RDC est un pays pauvres nous devons rattraper l’émergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *