Le porte-parole du président de la plateforme politique Ensemble pour le changement, Olivier Kamitatu, était le premier à s’indigné contre “la lenteur administrative” qui s’observe dans le traitement du dossier du passeport de Salomon Idi Kalonda, conseiller principal de Moïse Katumbi.

Kabuya en sait un peu plus

La lenteur administrative constatée dans la remise du passeport biométrique de Salomon Idi Kalonda est préoccupante! Surtout s’il s’avère qu’en dehors de toute explication, l’administration traite de façon inéquitable les citoyens congolais” a écrit sur son compte Twitter, Olivier Kamitatu.

Salomon Idi Kalonda était le plus grand absent de l’équipe qui a accompagné Moïse Katumbi lors de son retour à Lubumbashi, après 3 ans d’exil.

A la grande surprise, Augustin Kabuya, Secrétaire général de l’UDPS, parti du président Félix Tshisekedi, fait savoir qu’il y a refus d’octroie du passeport. “Salomon Kalonda est détenteur de la nationalité belge” révèle Augustin Kabila dans une interview sur TOP CONGO. “Le Conseiller spécial de Moïse Katumbi ne peut avoir le passeport congolais que s’il renonce à sa nationalité belge“, ajoute-t-il.

“La décision vient de FATSHI lui-même”

Deux sources à la Présidence congolaise confirment à POLITICO.CD que cette décision émane directement du président Félix Tshisekedi, sans donner plus d’explication.

Salomon Idi Kalonda est resté injoignable aux appels de POLITICO.CD. Dans l’entourage de Moïse Katumbi, on affirme que les autorités de Kinshasa n’ont jamais fait allusion de ce refus. “M. Della attendait son passeport jusqu’au dernier jour de notre départ pour Lubumbashi. Il a fait la capture à l’Ambassade de la Belgique le même jour que le président Katumbi et jamais personne n’a parlé de cette nationalité supposée“, explique un proche de Katumbi à POLITICO.CD.

Au lendemain du retour historique de Moïse Katumbi, j’ai une pensée pour une personne qui a tant compté pour moi ces six dernières années: Salomon Idi Kalonda” écrit de son coté Kalenge Yamukena Yantumbi cadre du Parti National pour la Démocratie et le Développement [PND], parti politique dont Salomon Idi Kalonda est président national.

Les proches de Katumbi dénoncent

Bras droit de Moïse Katumbi, Salomon Idi Kalonda est l’un des leviers sur lesquels le président du club de football Tout Puissant Mazembe s’est appuyé pendant plusieurs années pour mener ses actions politiques. Fidèle allié de Moïse Katumbi, Salomon Idi Kalonda était nommé en 2018, conseiller principal de Moïse Katumbi.

“Il était une fois ds la lutte de l’alternance au sommet de l’État! Depuis 2014; Salomon Idi Kalonda a été très efficace à tous les fronts! Il ne peut donc subir l’injustice qu’il a combattu avc ceux qui gèrent le pays aujourd’hui. Puisse le président Félix Tshisekedi corriger cette erreur” interpelle Abel Amundala.

Fazili Kimwanga, coordonateur de l’organisation Action des jeunes pour Moïse Katumbi indique de son côté que des manifestations de rue seront organisées en vue d’exiger l’octroi du passeport et le retour de Salomon Idi Kalonda en République démocratique du Congo. “Ce vendredi à Goma, nous organisons des manifestations dans la rue pour exiger l’octroi du passeport à Salomon Idi Kalonda” mentionné-t-il dans un tweet.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD