Photo d'illustration

Après plusieurs cas de naufrage sur le Lac Kivu, le ministère des transports et voies de communication de la province du Sud-Kivu Jacqueline Ngengele a suspendu , ce mercredi 15 mai , toute navigation des pirogues motorisées entre Kalehe et Goma.

Cette décision a été prise ce mercredi 15 mai 2019 au cours d’une rencontre, tenue au siège du ministère précité sous la présidence de la ministre elle-même, et qui a réuni les commissaires lacustres, autres chefs de poste et certains armateurs du lac Kivu.

Il a été remarquéque les récents cas de naufrages de ce type d’embarcations sur le lac Kivu doivent appeler à des mesures rigoureuses pour sauver davantage des vies humaines des populations riveraines, surtout celles de Kalehe.

Selon le chef de division de transport et voie de communication, Adrien Bahizire, la decision de suspendre la navigation de toutes les embarcations en bois est fixée jusqu’à nouvel ordre.

Pendant cette période, il sera question à l’autorité de contrôler comment ces embarcations ont été construites, a annoncé Adrien Bahizire. Il ajoute que durant cette même période, les commandants de ces embarcations seront examinés pour se rassurer qu’ils sont en ordre avec la législation en la matière.

Pour ce faire, en vue de faciliter le transport des passagers de Kalehe à Goma et vice versa, le ministère a, en attendant d’autres dispositions, mis à la disposition de ces derniers un bateau de la Société Nationale des Chemins de Fer du Congo M/V Karisimbi.

Depuis le début de l’année 2019, environ six naufrages ont été enregistrés sur le lac Kivu, dans les trafics Kalehe Goma, au Nord-Kivu et faisant plus de 150 morts et disparus. Le dernier cas date du dimanche 12 mai dernier où sept personnes ont été sauvées après le chavirement d’une pirogue motorisée.

Thierry M. RUKATA