Chérubin Okende, député national et cadre de Lamuka, a indiqué lors de son interview accordée à Top Congo ce mercredi 15 mai que Lamuka veut une opposition républicaine et n’approuve pas l’idée des manifestations pour contraindre Félix Tshisekedi à démissionner.

L’action de l’opposition républicaine est une action partagée par tout le monde. Nous ne sommes pas en contradiction, il y a une vérité des urnes à révendiquer quelque part mais nous devons également être pragmatique“, a déclaré Chérubin Okende.

Pour lui, comme il y a déjà un président, eux se considèrent en opposition par rapport à ce régime.

Il qualifie les manifestations qu’organisent Martin Fayulu comme étant une déconnexion avec l’évolution de la pratique politique.

Si vous croyez que avez un droit qui a été volé, vous êtes en droit de révendiquer, de mobiliser et de sensibiliser les compatriotes. Il ne faut pas souhaiter que ça réflète à une déconnexion par rapport à l’évolution de la pratique“, a expliqué le cadre de Lamuka.

Le député national a signalé qu’ils sont entrain de mettre tous les moyens en jeu pour chercher la cohésion au sein de Lamuka.

Il a par ailleurs confirmé le retour de Moïse Katumbi, coordonnateur de Lamuka pour ce 20 mai.

Rappelons que pendant que Martin Fayulu persiste avec les manifestions pour révendiquer la vérité des urnes et le départ de Félix Tshisekedi, Moïse Katumbi, coordonnateur de cette coalition, de son côté veut faire une opposition républicaine.

Jeancy Ngampuru /Politico.cd