La République Démocratique du Congo, demandera dans les jours qui suivent au conseil de sécurité de l’ONU, d’inscire les ADF (Forces démocratiques alliées) sur la liste des groupes terroristes. C’est ce qu’a révélé Ignace Gata Mavita wa Lufuta l’ambassadeur de la RDC à l’ONU.

Les ADF sont un groupe ougandais musulman actif dans l’Est de la RDC. Les autorités congolaises et la Monusco accusent les ADF d’être responsables de massacres de plusieurs centaines de civils dans la région de Beni depuis octobre 2014.

 

Présents en RDC depuis 1995 et opposés au président ougandais Yoweri Museveni, les mystérieux ADF sont aussi tenus responsables de la mort de quinze casques bleus tanzaniens en décembre 2017 et de sept casques bleus malawites et tanzaniens en novembre 2018.

Zanem Nety Zaidi |POLITICO.CD