C’est l’Envoyé spécial des Etats-Unis pour la Région des Grands Lacs, J. Peter Pham  qui l’a affirmé dans une déclaration rendue publique lundi 25 février, annonçant que le gouvernement des États-Unis était “prêt à recevoir” le  Président Félix Tshisekedi à Washington.

Comme je l’ai mentionné au Président Tshisekedi, le gouvernement des États-Unis est prêt à le recevoir lorsqu’il est disponible à se rendre à Washington et nous sommes prêts de travailler avec lui et son gouvernement pour créer un avenir plus pacifique et plus prospère pour le peuple congolais” affirme ce communiqué publié à l’issue de la visite de M. Pham en RDC.

Les Etats-Unis se disent également “encouragés par le nombre de mesures importantes que le Président Tshisekedi a déjà prises, au cours de son premier mois de mandat pour lutter contre la corruption, accroître la transparence, promouvoir le principe d’obligation de rendre compte et améliorer le respect des droits de l’Homme.”

“Alors que le gouvernement est en train de se former, nous sommes impatients de coopérer avec une nouvelle équipe engagée à faire progresser ces valeurs communes », ajoute ce communiqué de Peter Pham