La coalition Moïse Katumbi exclut toute participation au prochain gouvernement

Moïse Katumbi et sa coalition ne sont pas intéressés à une participation au prochain gouvernement, affirme un proche de l’ancien gouverneur à POLITICO.CD ce mercredi. “Nous ne sommes pas intéressés par des postes, ni par une participation au gouvernement“, affirme ce proche qui a requis l’anonymat.

“Tout membre  d’Ensemble qui serait tenté d’y participer le ferait à titre personnel. Il n’en a jamais été question au sein de notre plateforme de prendre part à un quelconque gouvernement“, ajoute-t-il.

Mardi, la coalition de l’opposant en exil s’est démarquée de son candidat Martin Fayulu, annonçant finalement reconnaître Félix Tshisekedi comme Président de la RDC, malgré une élection contestée.

Dans un communiqué signé par Pierre Lumbi, son vice-président, la plateforme de Moïse Katumbi “constate que Monsieur Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a été proclamé Président de la République Démocratique du Congo par la CENI, validé et investi par la Cour Constitutionnelle”.

Mais constate également les “irrégularités” qui ont émaillé cette élection “affecte la crédibilité et la légitimité des institutions qui en sont issues”.

Cette structure relève en même temps que “l’exercice du pouvoir du
Président de la République doit se fonder sur la Constitution et non un accord politique sous seing privé et secret qui n’engage pas la Nation congolaise”.

Par la même occasion, Ensemble pour le changement “rappelle au Président de la République Félix TSHISEKEDI sa responsabilité personnelle dans la situation actuelle et l’invite à prendre des initiatives fortes susceptibles de régler cette question d’illégitimité des institutions et de leurs animateurs”.

Enfin, Ensemble pour le changement  “invite en toute responsabilité le
Président de la République à être loyal envers le peuple congolais qui a clairement exprimé sa volonté de changement et à s’abstenir de toute initiative susceptible de cautionner les velléités de révision constitutionnelle pour la poursuite de la dictature dans notre pays”.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.