Les Forces Armées de la RDC annoncent avoir tué plus de 20 miliciens Maï Maï dans les localités de Kalingati et Pabuka sur la route Beni-Butembo (deux villes épicentres de la maladie à virus Ebola) a appris POLITICO.CD de source de la cellule de communication du secteur opérationnel Sokola1 basé à Beni.

Au cours de ces combats qui ont été lancés le 31 janvier dernier pour dégarnir la région de ces miliciens Maï Maï, 2 militaires de l’armée Congolaise dont 1 officier supérieur ont également été tués” a indiqué le major Mak Hazukay Mongba, porte-parole de Forces Armées de la RDC, FARDC, dans la partie nord de la province du Nord-Kivu.

Il y a eu également de blessés de deux côtés indique la même source.

Les éléments de l’armée Congolaise ont récupéré plusieurs armes et munitions et deux camps rebelles ont été récupérés par l’armée, qui indique que cette offensive vise les groupes rebelles locaux et étrangers, qui entravent les activités de riposte contre la dixième épidémie de la maladie à virus Ebola.

Samedi dans la soirée, les éléments de l’armée loyaliste ont fait face à une nouvelle attaque de rebelle de Forces Démocratiques Alliées, ADF dans la région de Kasinga, une zone périphérique de la ville de Beni.

Cette attaque constitue une première depuis la prestation de serment le 24 janvier dernier de Félix Tshisekedi, cinquième président de la République Démocratique du Congo, qui avait inscrit le rétablissement de la sécurité dans cette région parmi les priorités de son action gouvernementale lors de la campagne électorale.

Fin janvier, le mouvement citoyen Lutte pour le changement, Lucha, a lancé à Beni le baromètre recensant les réalisations de promesses données par Félix Tshisekedi alors candidat à la présidence de la République. Fatshimetrie est le nom donné à cet outil mis en place par ce mouvement citoyen pour rendre redevables les dirigeants de la République Démocratique du Congo, plus particulièrement le président Félix Tshisekedi, en traquant les réalisations de ces derniers face aux promesses électorales.

*Fiston Mahamba (@FMLarousse)*