Lubumbashi: un colonel de la Police jugé en audience publique

Le procès du colonel Yahwe Bertin qui a dirigé les opérations durant lesquelles au moins quatre personnes sont mortes à Lubumbashi a commencé ce mercredi.

L’officier congolais a dirigé les opérations des forces de l’ordre durant les manifestations estudiantines le week-end dernier dans la capitale du Haut-Katanga, faisant plusieurs morts. Il est jugé depuis ce matin en audience publique.

Quatre personnes ont été tuées dont trois étudiants et un policier dans les heurts entre des policiers et des étudiants qui manifestaient contre la coupure d’eau et de l’électricité sur le site de l’Université de Lubumbashi, mais aussi le réajustement des frais académiques.

Le Président Félix Tshisekedi a décidé dimanche soir la suspension de la mesure portant réajustement des frais académiques pris par le ministre de l’ESU, qui doit être entendu sur ce fait afin d’établir les responsabilités. Par ailleurs, un officier supérieur de la police va également être déféré devant la justice.

Mardi, le général Patience Mushid, chargé des opérations de la Police, a été envoyé à Lubumbashi depuis Kinshasa pour faire la lumière sur la situation.

Lundi, des centaines d’étudiants ont marché sous la pluie ce matin dans la capitale du Haut-Katanga, au sud-est de la République démocratique du Congo. C’est le troisième jour consécutif qu’ils protestent.  Ils revendiquent cette fois les corps de leurs camarades tués le week-end dernier, affirment plusieurs sources.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.